Accueil du site > ARCHIVES > Rendez-vous > Saison 2015 > ANPU - Agence Nationale de Psychanalyse Urbaine
ANPU - Agence Nationale de Psychanalyse Urbaine

© Charles Altorffer

Samedi 26 septembre > 17h et 18h30
Dimanche 27 septembre > 11h
Decazeville > Médiathèque intercommunale

La psychanalyse urbaine consiste à coucher les villes sur le divan, détecter les névroses urbaines et proposer des solutions thérapeutiques adéquates.
L’ANPU est un outil original pour appréhender la complexité des espaces habités, la ville, les territoires. Après une phase d’auscultation des névroses et des traumatismes de la ville, l’ANPU propose des solutions thérapeutiques à grande échelle.

L’ANPU pratique une science poétique d’un nouveau genre. Celle-ci permet l’identification d’un PNSU « point névro-stratégique-urbain » lequel conduit à l’élaboration d’un TRU « traitement radical urbain » pouvant prendre la forme des ZOB « zones d’occupation bucolique ».
Tout un programme !

Mais attention, car si la démarche de l’Agence peut paraître farfelue, celle-ci, alliant investigations minutieuses et associations d’idées lumineuses met réellement le doigt là ou ça fait mal.

À Decazeville, l’ANPU mettra la ville et ses habitants sur le divan du 1er au 4 septembre puis nous livrera son diagnostic au cours de deux journées de restitution de l’analyse.
« En psychanalyse classique, on aura tendance à parler de " ça ", de " moi " et de " surmoi ", alors qu’en psychanalyse urbaine, on est plus sur du " ça ", du " toit " et de " surtoit ". » Laurent Petit, directeur de l’ANPU .

>> Une opération divan est organisée par l’ANPU, le 2 septembre 2015, à la Médiathèque Intercommunale de Decazeville