Le Grand Matin
Association Palabras

© Palabras

Jeudi 6, vendredi 7 et samedi 8 juillet > en continu de 7h30 à 11h30

DECAZEVILLE centre-ville, place Wilson

Depuis novembre 2016 le matin est devenu un sujet très discuté à Decazeville. Cela a commencé par des confidences données à l’école Jean Macé puis par des paroles délivrées en ville, certaines au cours d’un atelier de fabrication de confitures ou encore sur le marché de la place Cabrol. Ce dernier a vu, quelques mardis, un nouveau parasol s’installer et abriter un salon d’écoute nous permettant d’entendre au casque des jeunes évoquer leurs levers du jour. Et cela s’est accentué avec l’apparition d’affiches dans la ville comportant des messages poétiques sur le matin...
Cet intérêt pour ce moment si particulier de la journée, nous le devons à Valérie Le Naour, documentariste sonore et Cécile Gras, graphiste.
Comment habitons-nous nos matins ? Que disent-ils de nos existences ? Quels espoirs portent-ils ? Telles sont leurs interrogations. Invitées à séjourner à Decazeville depuis l’automne dernier, leur présence mensuelle a permis de nombreuses rencontres pour recueillir des paroles d’enfants, d’hommes, de femmes et de les associer à la création d’objets graphiques.
Aujourd’hui, les habitants participants et les artistes vous invitent à vivre trois matins pas comme les autres ! Venez partager un petit-déjeuner au sein d’une installation prenant place dans l’espace public. Thé, café, tartines, confitures, jus de fruits mais aussi cartes postales, affiches, objets sonores et visuels : courte pause ou plus longue échappée, ce moment sera synonyme de plaisir et d’accueil, une occasion d’apprécier et de partager autrement les détails de notre quotidien.

— 

Le Grand Matin est présenté dans le cadre de l’appel à projet " Culture et lien social " initié par le Conseil départemental de l’Aveyron en partenariat avec Aveyron culture - Misison départementale.
Projet piloté par Derrière Le Hublot en partenariat avec Decazeville communauté, le Centre social CAF de Decazeville, la Maison des solidarités départementales, l’association Accès logement.
En collaboration avec l’école Jean Macé et Les Restos du coeur.