Le projet DAV

logo dav

L’INNOVATION PREND DE L’ALTITUDE...

C’est pas parce qu’on habite un vieux massif montagneux qu’on ne vit pas dans un territoire d’innovation !

Derrière Le Hublot s’est inscrit dans un vaste projet interrégional (faisant l’objet d’un contrat de plan réunissant l’État, les Régions et les Départements et bénéficiant de fonds européens), le projet Développement des arts vivants (DAV) en Massif Central.

Ce projet rassemble huit partenaires, implantés dans 4 régions du Massif central (Occitanie / Bourgogne-Franche-Comté / Auvergne-Rhône-Alpes, Nouvelle Aquitaine) et engagés dans une coopération de trois ans (2016-2018),

Les partenaires du projet DAV en Massif Central : Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée : Réseau en scène Languedoc-Roussillon, Derrière Le Hublot, Avant-Mardi Région Auvergne-Rhône-Alpes :La Nacre Région Nouvelle-Aquitaine : AVECen Limousin, Des Lendemains Qui Chantent, Région Bourgogne-Franche-Comté : Liaisons Arts Bourgogne

Le DAV affirme le rôle que la culture et plus spécifiquement les arts vivants peuvent jouer dans une dynamique d’innovation et de développement territorial. L’un des axes les plus marquants du projet est la mise en place d’outils et de dispositifs d’accompagnement destinés aux professionnels. Mise en réseaux, séminaires métiers, plateaux artistiques, etc. Il s’agit de contribuer à une montée en compétences des acteurs de la filière. Outre cet aspect très orienté sur les métiers, le DAV se saisit aussi de l’enjeu de l’innovation via une réflexion dédiée aux pratiques culturelles numériques et une action d’incubation de projets culturels. Un volet d’actions est également consacré spécifiquement à la musique (pratiques, diffusion, etc.).

Dans le cadre de ce projet DAV, Derrière Le Hublot pilote le dispositif « d’immersion artistique et culturelle » qui consiste au développement de 12 à 15 projets artistiques et culturels de territoire, de 2016 à 2018, sur l’ensemble des 4 régions qui composent le Massif central. L’objectif est de mettre en œuvre des résidences in situ, mêlant enjeux artistiques et esthétiques, implication des habitants et prise en considération de l’environnement local.

Concrètement, des compagnies et artistes français et étrangers, de tous horizons disciplinaires (théâtre, danse, BD, photographie, etc.) sont invités pour des périodes variables (de quelques semaines à plusieurs mois). En collaboration systématique avec des opérateurs culturels locaux, mais aussi des partenaires d’autres secteurs (éducation, social, tourisme, agriculture, etc.), ces artistes défrichent un terrain et s’affranchissant des territoires administratifs pour privilégier les territoires de vie. L’innovation du dispositif se niche à deux niveaux. L’un concerne les artistes au premier chef : que produisent-ils quand ils se nourrissent ainsi du réel, s’approprient un contexte et le donnent à voir à travers le filtre de leur sensibilité ? L’autre niveau relève davantage de l’action de Derrière Le Hublot et des partenaires mobilisés sur leurs territoires qui, ensemble, contribuent à une action trans-sectorielle et tentent d’inventer des modalités de relation entre des personnes, des habitants et un territoire.

Plus d’info sur le projet DAV : http://dav-massifcentral.fr/

Le projet Développement des arts vivants en Massif central est cofinancé par l’Union européenne (Feder), dans le cadre du Programme opérationnel Massif central 2014-2020, par le FNADT dans le cadre de la Convention de Massif central 2015-2020 et par la Région Nouvelle-Aquitaine.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0